bague trinity cartier

Bague Trinity Cartier : tout un mythe !

S’il existe un bijou intemporel, inoubliable et carrément emblématique, c’est bien la bague Trinity Cartier. Cette bague a survécu au temps, à la mode, à toutes les tendances et continue de faire la une dans le cœur des hommes et des femmes, mais aussi dans leur boite à bijoux. Atypique et unique en son genre, elle a marqué à jamais l’histoire de la bijouterie aussi bien classique que moderne. La passion qu’elle provoque est telle qu’elle a été mainte fois reproduite sans que jamais, nul ne perde de vue l’original.

Mais, de quand date-t-elle exactement ?

L’existence de la bague Trinity remonte à 1924, comme en attestent quelques images que l’on a fini par retrouver dans les archives de la maison qui l’a créée. À cette époque déjà, ces esquisses représentent à elles seules, des symboles de l’art décoratif. Elles représentaient en effet une sorte de bague à multiples anneaux, 3 exactement, faits de métaux différents et savamment entrelacés. C’est véritablement en 1925 que verra le jour la toute première bague Trinity Cartier. Toutefois, elle ne portait pas encore ce nom à cette époque. Les 3 anneaux étaient alors fabriqués en or jaune, en or rouge et en platine. Plus tard, au cours de cette même année, un bracelet lui sera associé que s’est gracieusement offerte une décoratrice américaine connue de l’époque. La bague pour sa part ne se fit pas attendre. Son succès fut immédiat et immense, et grandissant dès lors.

L’histoire raconte que cette création atypique doit son origine à un fantastique homme de théâtre, du cinéma et de la littérature : Jean Cocteau. Celui-ci aurait alors demandé à Louis Cartier, son ami, de lui concevoir une bague de ce type. Il s’en fit fabriquer deux exemplaires et devint ainsi l’ambassadeur de la célèbre bague Trinity Cartier.

La marque Trinity Cartier, plus qu’une marque : tout un symbole !

Le choix des 3 anneaux qui composent cette bague n’est pas anodin. Ils sont en effet supposés représenter triplement la célèbre planète Saturne. Toutefois, par la suite, chaque élément de la composition de cette bague devint l’objet de maintes interprétations, de mythes, de croyances de toutes sortes.

Le mélange de l’or jaune, de l’or rouge et du platine était hautement inédit dans le milieu de la joaillerie. Les joaillers avaient en effet pour habitude d’utiliser des pierres précieuses. L’emploi de métaux de différentes natures, ainsi agencés, sans l’association d’aucune pierre précieuse relevait donc d’une grande première en Europe.

En référence à d’anciennes croyances russes, de nombreuses personnes ont souvent appelé la bague Trinity de Cartier ‘’the Russian Ring », et elles auraient même estimé que la bague avait été en réalité conçue pour la célèbre princesse russe Natalia Pavlovna.

De façon technique, l’utilisation de trois métaux dans une seule bague confère à celle-ci la signification même du mot alliance. D’un autre côté, l’appellation Trinity ne date que des années 1998, et est utilisée comme référence à la trinité telle que préconisée dans le christianisme.

Un succès intemporel

Le moins qu’on puisse dire en parlant de la bague Trinity de Cartier, c’est que pour un bijou qui date de cette époque, le succès est toujours au rendez-vous. Son histoire a d’ailleurs de tous les temps passionné tous ceux qui ont eu la chance de s’y attarder. Quelques décennies seulement après sa conception, elle était le bijou le plus porté de ce créateur. Pour cause, son élégance, son originalité, son aspect discret ont tôt fait de séduire plus d’un.

En plein XXIe siècle, de nouvelles collections voient le jour et permettent de continuer à célébrer cette bague inconditionnellement adulée. D’autres pièces l’ont complétée, afin d’apporter au mythe que représente la bague Trinity de Cartier, une touche tendance qui ne fait que raviver sa célébrité.

Pour en savoir plus, découvrez notre dossier sur la marque Cartier.

Laisser un commentaire