diamants diam concept

Des diamants cultivés à Paris avec Diam Concept

Nous vous parlions il y a quelques semaines des diamants de synthèse. Retour sur ce sujet avec la présentation de Diam Concept, une startup française ayant pour objectif de faire « pousser » des diamants. Défi relevé haut la main puisque celle-ci est aujourd’hui le premier producteur français de diamants de culture.

En mai 2016, Alix Gicquel créé Diam Concept, une société spécialisée dans la production de diamants de culture. Un sujet qu’elle connaît particulièrement bien puisque c’est elle qui avait lancé en 1990 la première équipe de recherche sur « la croissance de diamants par plasma ».

Ainsi, c’est à Villetaneuse, une banlieue située au nord de Paris, que cette société fait « pousser » ces gemmes extraordinaires. Diam Concept fabrique des réacteurs à plasma CVD, les étudie et contrôle la croissance des pierres qui en résultent.

« Le diamant, ce n’est que du carbone. On crée donc les conditions pour que ce carbone se dépose atome par atome, et les diamants poussent comme des gâteaux ! », résume à l’AFP Alix Gicquel.

Des réacteurs pour faire naître les diamants

Des lamelles de diamant composées de carbone sont placées dans un réacteur qui reproduit les conditions naturelles de la formation des diamants. Ce même réacteur va ainsi produire un plasma composé d’hydrogène moléculaire et de méthane qui, associé à une très forte température, va créer la même pression que celle faisant remonter les diamants depuis le manteau terrestre. Les atomes de carbone vont ensuite se cristalliser jusqu’à la création du diamant brut.

Les avantages mis en avant par Diam Concept

Ils sont nombreux. Non seulement ces réacteurs permettent de reproduire le même procédé de création de ces pierres que celui qui se fait naturellement, mais le processus est aussi beaucoup plus rapide. En effet, ces diamants de synthèse sont fabriqués en 3 à 6 semaines seulement, contre un milliard d’années dans la nature. De plus, ces pierres sont beaucoup plus accessibles avec des prix de 30 à 40% moins chers que ceux des diamants classiques, pour un aspect identique.

Enfin, rappelons que ces gemmes de synthèse n’ont pas les effets néfastes qu’entraîne l’extraction minière de diamants sur le plan éthique et environnemental.

Pour résumer, Diam Concept propose des diamants de haute qualité, plus abordables, produits en France, issus d’un procédé plus durable et respectueux des conditions humaines.

Un marché en plein essor

Bien que les diamants de synthèse soient encore très minoritaires dans le domaine de la joaillerie en France, il s’agit d’un marché en plein essor qui ne devrait pas tarder à exploser. Précurseur en la matière, du moins dans l’Hexagone, Diam Concept prévoit d’intensifier fortement sa production dans les mois à venir.

Parmi ses clients actuels, la startup compte notamment JEM, la Maison de joaillerie Courbet et Madestones.