complications horlogères

Mieux comprendre les complications horlogères

Le terme « complication » revient souvent dans le vocabulaire horloger. Nous proposons aujourd’hui de vous éclairer sur cette notion en vous expliquant ce qu’elle désigne, mais aussi quelles sont les principales complications de montres que l’on peut trouver.

En horlogerie, on parle de « complication » pour désigner toute fonction autre que l’indication de l’heure, des minutes et des secondes. Cela vaut pour tous les types de montres.
La complication est placée au niveau du mouvement, plus il y en a, plus la conception de la montre requiert un savoir-faire important.

La liste des complications est très vaste. Elle va des fonctions simples, utiles au quotidien, aux fonctions plus recherchées et spécifiques qui vont apporter une certaine notion de rareté à la montre, faisant parfois office de véritables chefs d’œuvres horlogers.

Les principales complications horlogères

Le chronographe

Complication la plus connue, elle permet de mesurer des intervalles de temps donnés, et ceci de façon indépendante par rapport au reste des indications de la montre. La lecture se fait généralement par le biais d’une aiguille de chronographe et/ou de compteurs supplémentaires. Cette fonction est activée par deux boutons situés sur le côté du garde-temps.

Il existe plusieurs complications de type chronographe. Les plus connues sont le chronographe Flyback et le chronographe à rattrapante.

L’alarme

Celle-ci désigne une montre équipée d’une sonnerie programmée pour se déclencher à une heure précise. Elle permet de rappeler à la personne un événement précis (réveil, RDV, routine, etc.).

Le quantième perpétuel

Cette complication offre un affichage de la date, du jour et du mois en tenant automatiquement compte de la longueur des mois et des années bissextiles. Le quantième perpétuel, quand il est qualifié de « complet », affiche également les phases de lune.

Le GMT

Cette complication dont les initiales désignent la « Greenwich Mean Time », permet d’indiquer de façon simultanée l’heure (sur 24h) de plusieurs fuseaux horaires  dans le monde, en plus de celle du pays où la personne se trouve.

La réserve de marche

Comme son nom l’indique, cette fonction permet d’indiquer le temps d’autonomie restant à la montre avant de devoir être remontée. Elle figure généralement sur le cadran.

Les complications plus singulières et rares

Le Tourbillon

Cette complication particulièrement prestigieuse mise au point par le français Abraham-Louis Breguet, démontre tout le savoir-faire et l’art d’un horloger. Elle se présente sous la forme d’une petite cage mobile ajoutée au mécanisme d’échappement, qui va permettre d’améliorer les précisions des mouvements mécaniques en compensant les effets de la gravité terrestre sur le balancier.

La phase de lune

L’affichage des différentes phase de lune est une complication très esthétique et lyrique,  permettant d’indiquer les différentes transitions de l’astre lunaire (premier quartier, pleine lune, dernier quartier, etc.) sur un cycle de 29,5 jours.