michel herbelin

Michel Herbelin perpétue la tradition de l’horlogerie française

michel herbelin

Les montres Michel Herbelin sont gorgées d’histoire…

Une histoire qui a commencé juste après la guerre, en 1947, à Charquemont, dans le Jura franco-suisse. A l’époque, beaucoup d’horlogers cherchaient à exporter leurs produits  et ils optaient ainsi pour une production massive de montres parfois au détriment de la qualité. D’où l’idée de Michel Herbelin, horloger de métier, de créer sa propre entreprise afin de perpétuer tout le savoir-faire horloger dont bénéficiait sa région.

« Il n’existe rien qui ne fasse une peu moins cher, sinon un peu plus mal » Michel Herbelin

Son objectif ? Concevoir des montres de qualité et d’une précision irréprochable.

Pendant 18 ans, il vendra ses montres sous la marque « Impec », un terme rappelant la qualité et la fiabilité des montres qu’il concevait. Découvrez sur la photo ci dessous, l’une des premières montres créée par Michel Herbelin.

Montre Impec

Au fil des années, l’horloger se fait un nom dans ce secteur, avant de devenir dès les années 50/60 LA référence française pour la fabrication de montre mécanique, alliant qualité, technicité et précision.

Ce n’est qu’à partir de 1965 qu’il décida de vendre ses créations sous la marque éponyme, Michel Herbelin. Cinq ans plus tard, son fils, Jean-Claude Herbelin, rejoint l’entreprise familiale. Sa sensibilité esthétique et son ambition d’internationaliser l’entreprise vont fortement contribuer au développement et au succès de la maison horlogère.

Très vite, il réussit à séduire des distributeurs à l’image de Jack Heuer qui proposera les produits de la griffe dans ses filiales anglaises, américaines, belges et allemandes. Une conquête de nouveaux marchés qui s’étendra également à la Suisse quelques années plus tard.

La stratégie de la marque est avant tout de se démarquer de ses concurrents en étant par exemple l’un des premiers à proposer des montres-bijoux ou des montres équipées de mouvements à quartz. Contrairement à de nombreuses maisons horlogères qui ont fait le choix de délocaliser ou de sous-traiter leur production, Michel Herbelin a choisi de rester en France pour fabriquer et réparer ses produits. Une volonté qu’il perpétue encore aujourd’hui.

Au début des années 1980, Jean-Claude Herbelin, aidé par son frère Pierre-Michel,  succède à son père en prenant la direction de l’entreprise.

La passion de la famille pour l’univers marin entraîne la création de la ligne Newport, proposant des modèles pour homme au style atypique, à la fois sports et élégants. Une ligne de produits qui a connu tout de suite un grand succès. Une réussite toujours actuelle puisque cette collection est devenue le produit de référence de la marque et qui a été déclinée en plusieurs versions:

  • Années 2000: lancement de la ligne Newport J-Class proposant des modèles automatiques et de la Newport Royale destinée aux femmes.
  • 2008: commercialisation de la ligne Newport Trophy Grand Sport créée pour les amateurs de conditions extrêmes qui souhaitent une montre ulta-résistante

Voici quelques modèles de ces collections très renommées dans le monde entier:

Différents modèles montres Michel Herbelin

Encore aujourd’hui, la marque Michel Herbelin perpétue les traditions et le savoir-faire exceptionnel de la haute horlogerie française. Il utilise uniquement des mouvements suisses pour ses montres le tout associé au raffinement et à l’élégance française. Les montres Michel Herbelin sont depuis toujours gage de grande qualité et séduisent toujours plus de clients à travers le monde.

Michel Herbelin en quelques chiffres:

  • Plus de 10 millions de montres produites depuis 1947
  • Environ 500 montres confectionnées en France chaque jour
  • 80 collaborateurs
  • Une présence dans 50 pays
  • Plus de 3 000 points de vente à travers le monde

Une belle aventure familiale qui n’est pas prête de s’arrêter ! Si vous souhaitez plus d’informations sur la marque Michel Herbelin rendez-vous sur leur site internet.