les parties d"une montre

Les différentes parties d’une montre : Petit lexique pratique

Le choix d’une tocante commence par un minimum de connaissances sur les différents éléments qui la composent. Évidemment, selon le modèle, ceux-ci vont être plus ou moins nombreux et varier d’un garde-temps à l’autre. Bijoutier Horloger vous propose de prendre les principales pièce détachée de montre pour mieux les comprendre.

Le boîtier est la partie principale de la montre. Il intègre le mouvement et c’est sur lui qu’est monté le bracelet. Il comprend également le cadran et les éléments types lunette, verre, couronne. Selon la montre, le boîtier prend affiche différentes formes, tailles et matériaux.

La couronne (ou remontoir) est le petit élément rond placé sur le côté du boîtier. Elle sert à remonter le mécanisme horloger en tournant dans un sens. Il existe différents types de couronnes selon la tocante. Sur une montre de plongée par exemple, la couronne sera vissée au boîtier pour une étanchéité optimale.

Le verre (ou glace) est un élément saphir, minéral ou synthétique qui recouvre et protège le cadran de la montre.

La lunette est un disque souvent métallique entourant le verre d’une montre et permettant d’enregistrer des informations précises (comme un temps de plongée par exemple) selon le garde-temps qu’elle intègre. Elle peut être fixe ou tournante (unidirectionnelle ou bidirectionnelle).

Le cadran se trouve à l’intérieur du boîtier. C’est la partie qui affiche l’heure, parfois la date et d’autres données selon le type de montre (minutes, secondes, fonctions chronographes, etc.). Il existe autant de cadrans différents que de montres.

Le fond de la montre se trouve de l’autre côté, au dos du boîtier. Il peut être plein ou transparent. La deuxième option est souvent appréciée puisqu’elle permet d’entrevoir les rouages du mécanisme.

Le bracelet permet d’accrocher le garde-temps autour du poignet. C’est un élément tout aussi important que le boîtier puisqu’il va influer sur le style de la montre. Il peut être en acier, en cuir, en caoutchouc, en tissu et encore bien d’autres matériaux.

Les cornes permettent d’accueillir les barrettes (appelées « entrecornes ») du bracelet afin que celui-ci reste fixé au boîtier. La forme et la taille des cornes varient selon les modèles de montres.

Le fermoir désigne le type d’ouverture et de fermeture du bracelet. Il en existe différentes sortes : la boucle ardillon est la plus classique et reprend le même principe de fermeture que celui d’une ceinture. La boucle déployante est un peu plus sophistiquée et plus sûre puisqu’elle évite que le bracelet ne s’ouvre trop facilement.

Et enfin, le mouvement n’est pas une seule pièce mais plutôt un ensemble de pièce qui permettent de faire fonctionner la montre. Il existe différentes sortes de mouvements, chacune étant qualifiée de « calibre » souvent constitué de chiffres et de lettres.